Les voyages de Christophe

04 février 2019

Inde - Agra - Taj Mahal

Taj Mahal Agra (2)

Taj Mahal Agra (3)

Taj Mahal Agra

Taj Mahal, le porche d entrée Agra

agra terrasse

 

Le Taj Mahal signifie « le palais de la couronne », est situé à Agra, au bord de la rivière Yamuna, dans l'État de l'Uttar Pradesh, en Inde. C'est un mausolée de marbre blanc construit par l'empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, qui signifie en persan « la lumière du palais ». Elle meurt le 17 juin 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant alors qu'elle allait à la campagne. La construction du mausolée commence en 1631 et est achevée dans sa plus grande partie en 1648. Son époux, mort le 31 janvier 1666, est inhumé auprès d'elle.

Le Taj Mahal est considéré comme un joyau de l'architecture moghole, un style qui combine des éléments architecturaux des architectures islamiqueiranienneottomane et indienne.

 

Posté par christophe29s à 16:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Inde - Deshnoke - Temple de Karni Mata

P1020174

P1020177

P1020170

P1020172

P1020173

P1020176

 

Le temple de Karni Mata est un temple hindouiste situé à Deshnoke, au Rajasthan dans le Nord-Ouest de l'Inde. Il est dédié à la sage Karni Mata.

Ce temple est connu pour les 25 000 rats noirs qui y vivent et y sont vénérés. C'est pourquoi il est aussi appelé le temple des rats. Parmi les milliers de rats du temple se trouvent quelques rats blancs, qui sont considérés comme particulièrement saints car perçus comme la manifestation de Karni Mata et ses quatre fils.

Posté par christophe29s à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Biarritz - Pointe Saint-Martin

DSC03406

DSC03407

DSC03409

DSC03410

DSC03411

Posté par christophe29s à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2019

Bretagne - Saint-Malo - Grand Bé

DSC03065

DSC03064

DSC03066

DSC03067

DSC03068

 

Le Grand Bé (ou Bey) est une île inhabitée de Saint-Malo située à l'embouchure de la Rance, au pied des remparts de Saint-Malo. Elle devient presqu'île à marée basse et l'on peut ainsi y accéder à pied depuis la plage de Bon-Secours. Chateaubriand y est enterré.

Posté par christophe29s à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bretagne - Saint-Malo - Rochers sculptés de Rothéneuf

DSC03120

DSC03114

DSC03115

DSC03116

DSC03117

DSC03118

DSC03119

DSC03121

DSC03122

DSC03123

DSC03128

DSC03130

DSC03131

DSC03132

DSC03133

DSC03136

DSC03137

DSC03138

DSC03139

DSC03140

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf ont été réalisés de fin 1894 à 1907, par  l'abbé Fouré (1839-1910). 

En 1894, il est contraint d’abandonner son poste de recteur à Langouët malgré une pétition de ses paroissiens et de se retirer comme prêtre habitué, à Rothéneuf, à 5 km de Saint-Malo (Rothéneuf se trouve aujourd'hui dans la grande banlieue de cette ville, mais en 1900, était rattaché à la commune de Paramé, station balnéaire alors en vogue).

L'ecclésiastique entame alors une œuvre monumentale, directement taillée sur les rochers, fresque sculptée en plein air, à la merci de l'érosion marine. Pendant treize ou quatorze ans, de fin 1894 à 1907, il sculpte plus de 300 statues sur cet ensemble remarquable de rochers granitiques surplombant la mer et crée de nombreuses sculptures en bois dans sa maison du bourg appelée « Haute Folie », « Hermitage de Rothéneuf » ou « Maison de l'Ermite » et également connue plus tard sous le nom de « Musée Bois ».

En 1907, frappé de paralysie, et atteint de difficulté d'élocution, il est contraint d'arrêter toutes ses activités. On le voit alors reposant dans son célèbre fauteuil, dans la maison où il décède le 10 février 1910.

Ses figures sculptées vont du bas-relief aux visages totalement dégagés. Elles étaient à l’origine polychromes, les traits de certaines de ses figures étant soulignés au goudron.

L'inspiration de l'abbé Fouré est variée. Elle ne représente pas comme on l'a trop souvent dit, la légende d'une imaginaire famille de contrebandiers ou corsaires de cette côte, mais bien plutôt des personnages connus ayant un rapport avec l'actualité de son époque…

La Guerre du Transvaal fait ainsi l'objet d'une saynète campant ses hommes célèbres, le président Krüger, le colonel de Villebois-Mareuil

L'actualité coloniale de son époque paraît l'avoir beaucoup occupé. En catholique militant, et patriote nationaliste, peut-être royaliste, il semble avoir voulu en maints endroits de ces sculptures faire de la propagande pour l'évangélisation des peuplades soumises par la France.

L'abbé sculpte également des saints bretons légendaires comme Saint Budoc, représenté deux fois dans les rochers, dans une auge de pierre et sur son gisant.

L'homme célèbre de Rothéneuf, Jacques Cartier, est l'un des thèmes préférés de l'abbé qui l'a représenté non seulement dans les rochers mais aussi en bois dans l'ermitage qu'il habitait dans le bourg à proximité de la côte.

Posté par christophe29s à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 février 2019

Italie - Toscane - Lucques

DSC_1909

DSC_1907

DSC_1908

DSC_1910

DSC_1911

DSC_1912

DSC_1914

 

DSC_1915

Lucques (Lucca en italienLuca en latin) est une ville italienne d'environ 89 000 habitants, chef-lieu de la province du même nom, située en Toscane. Elle fut autrefois, avant la réalisation de l'unité italienne, une ville libre puis la capitale de la principauté souveraine puis duché de Lucques (1815-1847). Elle se trouve non loin de la mer Tyrrhénienne, plus exactement à une vingtaine de kilomètres de la côte ligure (mer Ligure).

C'est une ville fortifiée avec un grand nombre de monuments historiques, principalement des églises, mais aussi des villas et des palais comme le palais Pfanner et son célèbre jardin.

Les fortifications de Lucques (mura di Lucca) sont l'exemple le plus significatif en Europe de l'application des principes du tracé à l'italienne, un système de fortification nouveau censé résister à l'artillerie, mis en place entre 1504 et 1645 autour de la ville de Lucques en Toscane.

Le Dôme de Lucques est la cathédrale de la ville de Lucques, en Toscane, en Italie. Elle est en grande partie de style roman toscan du xie siècle au xiiie siècle et présente de remarquables façades de marbre blanc et de couleurs finement sculptées et marquetées.

 

Elle est dédiée à saint Martin de Tours.

Posté par christophe29s à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

France - Gard - Monteils

DSC01245

DSC01246

DSC01240

DSC01242

DSC01243

 

Charmante petite commune du Gard. Eglise Saint-Sauveur.

Posté par christophe29s à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bretagne - Morlaix- Viaduc de Morlaix

DSCN2295

DSCN2283

DSCN2284

DSCN2286

DSCN2291

Le viaduc de Morlaix est un ouvrage d'art ferroviaire, de type viaduc, qui permet la traversée de la rivière de Morlaix et la desserte de la gare de la ville par la ligne de Paris-Montparnasse à Brest.

Avant sa construction, le viaduc suscite des polémiques, notamment quant à son emplacement, au cœur même de la ville. Le 25 mai 1860, une majorité de conseillers municipaux (15 sur 19) prend une délibération jugeant que l'ouvrage, compte tenu de sa dimension, « sera un obstacle à la bonne aération d'une ville resserrée au fond d'étroites vallées ». Mais la Compagnie de l'Ouest passe outre.

La construction du viaduc est commencée le 20 juillet 1861. Un premier convoi l'emprunte le 2 novembre 1863 : une locomotive juchée sur un chariot tiré par 19 chevaux. Il est livré à la compagnie des chemins de fer de l'Ouest le 11 décembre 1863. Il est mis en service le 25 avril 1865.

Le 28 septembre 1891, est mise en service la ligne de Carhaix à Morlaix à voie métrique, empruntant le viaduc par ajout d'un troisième rail.

Le viaduc est fortement endommagé le 29 janvier 1943 par un bombardement d'avions anglais qui tentent de le détruire. Un seul projectile touche au but, créant, entre les troisième et quatrième piliers, une brèche de quatre mètres sur cinq. Le viaduc est rapidement réparé par les autorités allemandes, en raison de son importance stratégique.

Le 29 octobre 1975, le viaduc est inscrit au titre des monuments historiques.

Il mesure 292 mètres de long et culmine à 62 mètres de hauteur. Sa portée principale est de 15,50 m. Il comprend deux niveaux avec neuf arches de 13,47 m d'ouverture au niveau inférieur et quatorze arches de 15,50 m au niveau supérieur. Les piles ont une épaisseur variant entre 11,16 et 19,36 m.

Posté par christophe29s à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Spézet - Le manoir de Bois-Garin

DSCN2237

DSCN2238

DSCN2239

DSCN2244

DSCN2251

  • Manoir du Bois-Garin : ce manoir existait déjà au 15e siècle, mais fut victime d'un incendie en 1675 et reconstruit au début du 18e siècle.

Posté par christophe29s à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Spézet - Menez Kamm

DSCN2218

DSCN2219

DSCN2221

DSCN2222

DSCN2223

 

 

 

Menez Kamm est un manoir situé en la commune de Spézet dans le Finistère. Il est connu pour avoir appartenu à la comtesse Vefa de Saint-Pierre et avoir abrité de 1970 à 1974 un important foyer culturel breton.

 

Posté par christophe29s à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]